Suivez-nous Twitter de l'UVHCPage facebook de l'UPHF

Master Transport, Mobilités, Réseaux : Parcours CMI - Ingénierie des systèmes embarqués et communications mobiles - ISECOM

Crédits ECTS : 120
4 semestres

@libelle@libelle@libelle@libelle

Public concerné
  • Formation initiale
  • Formation continue
Domaine : Sciences, Technologies, Santé
Mention : Transports Mobilités Réseaux

ISECOM : «Un parcours dédié au numérique et aux systèmes embarqués pour des Transports Communicants et Intelligents» La formation pluridisciplinaire proposée dans le cadre de ce Master englobe la maîtrise des techniques numériques innovantes permettant la conception et la mise en oeuvre d’architectures de télécommunication et de solutions pour les systèmes embarqués et mobiles. L’objectif principal est de développer des compétences de haut niveau dans le domaine des systèmes embarqués et des communications numériques (téléphonie mobile, réseaux filaires et sans fil, communication haut débit indoor et outdoor, liaison satellitaire, ...) avec une forte orientation vers les applications Transports.

Compétences et savoirs enseignés

Ce Master propose un Cursus Master en Ingénierie « Transport et Mobilité » http:// www.uni-valenciennes.fr/ISTV/cmi-tm Dans le CMI, chaque semestre représente globalement 10 modules d’en moyenne 36 heures d’heure encadrées et pour un total de 36 crédits. Dans la plupart des cas, une UE (Unité d’Enseignement) correspond à un module, et les projets et stages correspondent à un ou plusieurs modules selon leur durée. Les différents modules ou UE (Unité d’Enseignement) sont répartis en UE SHS (Ouverture Socio-économique et Culturelle), UE SC (Ouverture Scientifique et Technologique), et UE SP (Spécialité). Les Activités de Mise en Situation (AMS) correspondent aux projets et stages et sont catégorisées en socle disciplinaire ou spécialité, sauf le premier stage qui a lieu à l’issue de la première année de licence. L’ensemble du programme SHS du Cursus Licence/Master est décliné de telle manière à préparer l’étudiant aux différentes problématiques rencontrées : connaissance de l’entreprise, expression écrite et orale, LV, simulation d’entretien, gestion de projet, management.

Activités en entreprise

Avec un minimum de 41 semaines, le CMI respecte la réglementation française concernant le nombre minimal de semaines pour une formation d’ingénieur (28 semaines). Les stages peuvent être réalisés soit dans un contexte industriel pur, soit dans un des laboratoires partenaires du CMI (LAMIH/TEMPO), soit encore au sein de l’IRT-Railnenium, dans une optique de transfert technologique entre partenaires académiques et industriels. Les stages à l’étranger sont également fortement encouragés. Lorsque le stage s’effectue en entreprise, le suivi de l’étudiant est assuré principalement par un tuteur professionnel, secondé par un tuteur académique. Lorsque le stage se déroule en laboratoire, si le laboratoire n’est pas associé au CMI, le suivi de l’étudiant est assuré principalement par le promoteur du sujet, secondé par un tuteur académique. Si, par contre, le laboratoire est associé au CMI, le suivi de l’étudiant est assuré par le seul promoteur du sujet.

Durée du stage : 41 semaines minimum

Principales entreprises partenaires

Ferroviaire : SNCF, ALSTOM, BOMBARDIER, AFR, VALDUNE, RFF, CERTIFER, ANSALDO. Automobile : RENAULT, PSA, VISTEON, VALEO, FAURECIA, AUTOLIVE, TOYOTA, CONTINENTAL Aérospatial : SNECMA, EADS, EUROCOPTER, SKF AEROENGINE Télécoms : ORANGE, BOUYGUES, SFR, ALCATEL, TDF, KAPSH, A-VOLUTE, ERICSSON Ingénierie, conseil : AJILON, AKKA, ALTEN, DUNASYS, EFFIDENCE

Stage à  l'étranger : Possible